Déroulement d’une séance d’Ostéopathie

Déroulement d’une séance d’Ostéopathie

consultation-osteopatheUne séance dure environ 45 minutes (une heure pour la première consultation) au cours de laquelle je cherche à dépasser le symptôme et remonter à la source des causes du problème.

Je procède en quatre temps :

1) Accueil du patient

J’invite le patient à exposer librement les motifs de sa venue, pour ensuite le guider dans l’énoncé de ses antécédents personnels et familiaux (anamnèse).
Dans le même temps je consulte ses clichés (radios, scanner ou IRM), son dossier médical et, s’il y a lieu, ses analyses complémentaires.

2) Examen visuel et palpatoire

Il s’effectue de préférence en sous-vêtements, afin de détecter d’éventuelles anomalies et cicatrices.

– Examen statique : patient debout (yeux ouverts, puis fermés), j’évalue son équilibre global.

– Examen dynamique : patient debout, assis, flexion de la colonne, rotations, inclinaisons, avec une recherche de la position de non douleur.

– Examen palpatoire : patient le plus souvent allongé sur la table de manipulation, j’examine l’état de tension des zones corporelles, les restrictions de mobilité articulaires, viscérales, crâniennes.

3) Le Traitement

Après m’être assurée que le cas de mon patient relève bien de mes compétences, je le traite à l’aide de techniques adaptées à sa demande, son déséquilibre, son sexe, son âge, son terrain, son état émotionnel. Dans les cas de contre-indications à l’ostéopathie, j’oriente le patient vers les médecins appropriés.

Je sécurise toujours la personne en la considérant « en entier », ne me limitant jamais à une seule partie de son corps. Plus le patient participe consciemment, meilleur est le traitement.

4) Conseils en hygiène de vie

ostéopathie viscéral Après une séance d’ostéopathie le patient peut ressentir un état passager de fatigue, où le corps « travaille ». Il est judicieux, si possible pendant 24 ou 48 heures, d’éviter la pratique des sports afin de laisser le corps s’adapter à son nouvel équilibre.
Par ailleurs, pour éviter les récidives, il convient de supprimer la nocivité de certaines mauvaises positions habituelles et inconscientes.
Plus largement, je recommande au patient certaines postures appropriées, techniques de relaxation, comportements alimentaires, exercices physiques et respiratoires, soins en phytothérapie…
Enfin, en fonction des besoins du patient, je fais équipe avec d’autres praticiens chevronnés : médecins, dentistes, kinésithérapeutes, podologues, orthoptistes, orthophonistes, sophrologues, psychothérapeutes…
(voir mon Carnet d’adresse).